de la normalité en milieu anormal

Tu es né entre une soeur archi brillante qui réussit tout ce qu’elle touche et un frère dont la capacité (reconnue) à élaborer des théories qui s’avèrent exactes est impressionnante.
Toi, ben t’es normal. Ou du moins, considéré comme normal. Parce que dans notre société, si tu ne sors pas du lot, bonnes notes à l’école, carrière brillante, corps de rêve, il n’est pas évident de devenir le centre de l’attention.
Ca tombe bien, ce n’est pas ce que tu cherches. Toi, ce que tu souhaites, c’est faire le bien autour de toi. Juste aider les autres à progresser, apaiser les agités, offrir des bras à celui qui ne va pas bien.
Tu es celui qui pose les bonnes questions et apporte des éléments de réponse.
Et parfois, les gens te le rendent. Alors tu as l’impression d’être le garçon le plus heureux du monde et tu te demandes comment c’est possible d’être autant et aussi bien entouré.
C’est juste que comme ton frère, comme ta soeur, tu es archi doué. Mais tu ne le sais pas, et c’est ce qui fait tout ton charme.

stu veux faire snob

Dans mon ancien métier, on ne parlait pas de villes, mais de codes. Genre pas Rio mais GRU. et puis tout le monde sait que les Seychelles c’est Mahé et Malé les Maldives. Et que la pauvresse voyage en cabine Y mais que si son billet est émis en classe tarifaire Y, c’est plus tout à fait une pauvresse. (comprendre c’est un super VIP mais ya plus de place dans les autres cabines).(ou alors il a pris son billet au dernier moment, mais en tout cas ya intérêt à pas le surbooker).

On délogeait à tour de bras pour forcer des résas avec accord ou sans accord parce que BOD mais tu comprends c’est un END de chez Carlson, moi je fais ça pour vous aider, sinon c’est vous qui avez le client qui fait le scandale, hein.

On gérait chacun une dizaine d’affaires et on clôturait une trentaine de Ged par jour, en assistance.

Aujourd’hui encore avec mes anciens collègues on pousse le vice jusqu’à switcher au milieu d’une conversation, parce que c’est plus facile de raconter une histoire en VO.

Mine de rien aujourd’hui et même sans raconter ce que je fais (au cas où quelqu’un l’ignorerait) c’est beaucoup moins snob en parole et chacun pourrait comprendre ce qu’on raconte. Mais on n’a plus d’ennemi commun qui rendrait un langage crypté utile. et des fois, ça manque…

and I’m crying for thing that I tell other people not to cry for

A man with thousand faces, l’appartement dans lequel il n’y a jamais eu son odeur.

Les alcools qui se mélangent, quand je t’ai connu tu ne buvais pas du tout (les choses changent, et tu devrais le savoir), mais je suis incapable d’écrire ton nom de famille correctement, and the moon to him was a stranger.

Le réflexe du sexe sans complexe. good is better than perfect.

Ca se mêle ça s’entrechoque et je suis spectatrice de mes propres pensées qui n’ont plus la fluidité du passé.

Non scholae sed vitae discimus.

à coup de thé

de collègues sympathiques, de frangins sympas, de plantes vertes qui croissent et embellissent.
de lumière naturelle, d’eau chaude, de perspective souriante…
La deuxième partie de la semaine s’annonce beaucoup plus riante que sa première moitié.
Et j’en suis fort aise.

j’ai testé pour vous

le cityssimo des Halles. Qui est en fait un endroit entièrement automatisé où retirer ses colis quand vous connaissez les livreurs coliposte. Qui sont TRÈS mauvais: passant une première fois pour dire qu’ils repasseront une deuxième, puis laissent le colis à la poste 2 jours après leur deuxième passage: en gros, on attend en moyenne 5 jours pour récupérer un bête colis.
Alors que là avec cityssimo, c’est bien pratique. D’abord c’est situé dans les Halles, donc tout près de chez moi, presque aussi proche que le bureau de poste. Et c’est ouvert 24/24 7/7. Ce qui est bien pratique. Et finalement beaucoup plus rapide que le modèle traditionnel: dès que le colis a été déposé j’ai recu un sms avec un numéro de colis et un numéro de retrait. Le numéro de colis m’a servi à rentrer dans l’espace cityssimo qui ressemble étrangement aux salles des coffres des banques, comme on peut les voir dans les films (sauf qu’une paroi est vitrée, donc ca fait moins forteresse), puis hop, automate qui demande les codes, une signature (au doigt, ca ressemble à rien!) et pouf, le casier s’ouvre tout seul et le tour est joué.
1min30 et le tour est joué. A comparer avec la livraison pendant les heures de boulot ou la queue à la poste… pour moi le choix est vite fait: je continuerai à passer à la Poste pour le plaisir d’avoir des jolis timbres, mais plus pour récupérer des colis (et j’aimerais bien qu’ils mettent en place un système comme ca pour les recommandés)

dopage

Magnesium, calcium, zinc: bienvenue dans le pays des compléments alimentaires. Ca fait 3 semaines que ca dure, et j’en ai encore pour 3 mois.
C’est un peu contraignant, il faut l’avouer (même si c’est nettement moins pénible que de prendre la pilule quotidiennement pour celle qui n’ont pas encore trouvé d’autre solution) mais les résultats sont vraiment là, à mon grand étonnement:
ma peau bourgeonne moins, les taches blanches ont disparu de mes ongles (enfin, n’apparaissent plus) et selon des sources bien informées, je serais moins speed.
bref, un bilan positif, pour le moment.

Génies des langues

Parmi les amis de moi, en ce moment (ils apprennent vite) il y a quelqu’un qui parle
– francais, anglais, allemand, italien et finnois (ca peut toujours être utile)
– francais, anglais, allemand, mandarin
– francais, anglais, allemand, espagnol
– francais, anglais, allemand, norvégien (plus des dialectes obscurs)

Mais ya toujours personne pour me dire ce que veut dire skol ofenstrü!