366/239 Pour ligne d’horizon

Pour ligne d’horizon les immeubles parisiens, éclairés par un soleil qui tente de survivre aux assauts de l’automne.

Odeur de coulis de tomates, de champignons et régal de courges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *