Raptus, Diane Meur

C’est vrai que, dans la conversation, il n’avait pas encore témoigné d’une grande intelligence, mais pas non plus du contraire de l’intelligence. Il était manifestement bon; et peut-on être bon sans avoir, quelque part, une étincelle d’intelligence? Et puis il osait se taire, aussi. Voilà dix minutes qu’il ne parlait pratiquement plus. Il y a des gens qui ne savent pas se taire, pour qui se taire est une grossièreté, une faute, une anomalie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *