Un matin parmi d’autres

Il doit y avoir de l’echo entre ici et chez Anne...

5h30 : mes yeux s’ouvrent automatiquement. Je jette un œil remonte ma couette et décide d’ignorer que je pourrais éventuellement me lever et vaquer à mes occupations dans le froid de l’appartement.

6h30 : cette fois-ci c’est le réveil. J’allume la radio et l’ordi, je change la date du calendrier

7h : lever, rangeage de lit, bouilloire

7h10 : premier thé (un vert non aromatisé, en règle générale) en checkant les mails et l’agrégateur

7h30 : douloureuse prise de conscience de la faille temporelle dans laquelle je tombe un peu trop souvent. Direction la douche.

7h45 : douchage et habillage ok, lentilles, crème ok. Vaisselle ou repassage, selon l’ampleur de la faille temporelle sus-mentionnée.

8h : départ pour le boulot.

 

2 réflexions sur « Un matin parmi d’autres »

  1. J’en ai un peu ras-le-bol que mon agrégateur ne me signale tes billes qu’avec des semaines de retard euh.

    Fais gaffe à la crème sur les lentilles. A manger ça va, à mettre dans les yeux, bof !

  2. Mé non ! faut mettre les lentilles et ensuite crémer. Sinon on salit les lentilles et ça donne un prétexte de plus pour pleurer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *