fin de partie, beckett

Fini, c’est fini, ça va peut-être finir. (Un temps.) Les grains s’ajoutent aux grains, un à un, et un jour, soudain, c’est un tas, un petit tas, l’impossible tas.

Vous aussi ça vous fout le bourdon, cette incroyable entrée en matière ? Plus je relis, plus je trouve ça génial. Et ça fait des années que ça dure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *